Fonctions mathématiques C++ : 20 définitions + exemples


La bibliothèque standard C++ fournit une large gamme de fonctions mathématiques utiles pour toutes sortes de tâches de programmation. Vous pouvez additionner, soustraire, rechercher des valeurs absolues, etc. en appelant des fonctions arithmétiques dans votre projet.

liste des fonctions mathématiques C++

Pour cet article, nous avons organisé une liste de fonctions que vous devriez avoir à votre disposition lors du calcul d’équations mathématiques en C++. Nous passerons en revue ce que chacun fait et examinerons un exemple afin que vous puissiez voir comment cela fonctionne dans un cas d’utilisation en direct.

Gardez cet article à portée de main comme guide de référence afin de pouvoir y revenir chaque fois que vous avez besoin d’un rappel rapide sur les fonctions mathématiques C++.

Créez votre site Web avec le logiciel CMS gratuit de HubSpot

Fonctions mathématiques C++

1. Valeur absolue : abs(x)

Cette fonction renvoie la valeur absolue d’un nombre.

Exemple:

#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    int x = -5;
    int absoluteValue = abs(x);
    std::cout << "Absolute value of " << x << " is: " << absoluteValue << std::endl;
    return 0;
}

Sortir:

La valeur absolue de -5 est : 5

2. Racine carrée : sqrt(x)

Cette fonction renvoie la racine carrée d’un nombre.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 25.0;
    double squareRoot = sqrt(x);
    std::cout << "Square root of " << x << " is: " << squareRoot << std::endl;
    return 0;
}

Sortir:

La racine carrée de 25 est: 5

3. Racine cubique : cbrt(x)

Cette fonction renvoie la racine cubique d’un nombre.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 27.0;
    double cubeRoot = cbrt(x);
    std::cout << "Cube root of " << x << " is: " << cubeRoot << std::endl;
    return 0;
}

Sortir:

La racine cubique de 27 est : 3

4. Puissance : puissance(x, y)

Cette fonction multiplie X au pouvoir de y.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 2.0;
    double y = 3.0;
    double result = pow(x, y);
    std::cout << x << " raised to the power of " << y << " is: " << result << std::endl;
    return 0;
}

Sortir:

2 élevé à la puissance 3 est : 8

5. Exponentielle : exp(x)

Cette fonction multiplie la valeur de e (2,71828) à la puissance de X.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 1.0;
    double result = exp(x);
    std::cout << "Exponential of " << x << " is: " << result << std::endl;
    return 0;
}

Sortir:

Exponentielle de 1 est : 2,71828

6. Logarithme naturel : log(x)

Cette fonction renvoie le logarithme népérien d’un nombre.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 10.0;
    double naturalLog = log(x);
    std::cout << "Natural logarithm of " << x << " is: " << naturalLog << std::endl;
    return 0;
}

Sortir:

Le logarithme népérien de 10 est : 2,30259

7. Logarithme de base 10 : log10(x)

Cette fonction calcule le logarithme en base 10 d’un nombre.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 100.0;
    double log10Value = log10(x);
    std::cout << "Base-10 logarithm of " << x << " is: " << log10Value << std::endl;
    return 0;
}

Sortir:

Le logarithme en base 10 de 100 est : 2

8. Logarithme de base 2 : log2(x)

Cette fonction calcule le logarithme en base 2 d’un nombre.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 16.0;
    double log2Value = log2(x);
    std::cout << "Base-2 logarithm of " << x << " is: " << log2Value << std::endl;
    return 0;
}

Sortir:

Le logarithme en base 2 de 16 est : 4=

9. Étage : étage(x)

Cette fonction renvoie le plus grand entier inférieur ou égal à X.

Exemple:

#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 4.9;
    double floorValue = floor(x);
    std::cout << "Floor value of " << x << " is: " << floorValue << std::endl;
    return 0;
}

Sortir:

La valeur plancher de 4,9 est : 4

10. Plafond : plafond(x)

Cette fonction renvoie le plus petit entier supérieur ou égal à X.

Exemple:

#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 4.1;
    double ceilValue = ceil(x);
    std::cout << "Ceil value of " << x << " is: " << ceilValue << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

La valeur plafond de 4,1 est : 5

11. Rond : rond(x)

Cette fonction arrondit X à l’entier le plus proche.

Exemple:
#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 4.5;
    double roundedValue = round(x);
    std::cout << "Rounded value of " << x << " is: " << roundedValue << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

La valeur arrondie de 4,5 est : 5

12. Sinus : sin(x)

Cette fonction renvoie le sinus de X en radians.

Exemple:

#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 0.5;
    double sineValue = sin(x);
    std::cout << "Sine of " << x << " is: " << sineValue << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

Le sinus de 0,5 est : 0,479426

13. Cosinus : cos(x)

Cette fonction renvoie le cosinus de X en radians.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 0.5;
    double cosineValue = cos(x);
    std::cout << "Cosine of " << x << " is: " << sineValue << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

Le cosinus de 0,5 est : 0,877583

14. Tangente : tan(x)

Cette fonction renvoie la tangente de X en radian.

Exemple:
#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 0.5;
    double tangentValue = tan(x);
    std::cout << "Tangent of " << x << " is: " << sineValue << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

Tangente de 0,5 est : 0,546302

15. Arcsinus : asin(x)

Cette fonction renvoie l’arc sinus de X en radian.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 0.5;
    double arcsineValue = asin(x);
    std::cout << "Arcsine of " << x << " is: " << sineValue << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

L’arcsinus de 0,5 est : 0,523599 radians

16. Arc cosinus : acos(x)

Cette fonction renvoie l’arc cosinus de X en radian.

Exemple:

#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 0.5;
    double arccosineValue = acos(x);
    std::cout << "Arccosine of " << x << " is: " << sineValue << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

Arc cosinus de 0,5 est : 1,0472 radians

17. Arctangente : atan(x)

Cette fonction renvoie l’arc tangente de X en radians.

Exemple:

#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 0.5;
    double arctangentValue = atan(x);
    std::cout << "Arctangent of " << x << " is: " << sineValue << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

Arctangente de 0,5 est : 0,463648 radians

18. Sinus hyperbolique : sinh(x)

Cette fonction renvoie le sinus hyperbolique de X.

Exemple:

#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 0.5;
    double hyperbolicSine = sinh(x);
    std::cout << "Hyperbolic sine of " << x << " is: " << hyperbolicSine << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

Le sinus hyperbolique de 0,5 est : 0,521095

19. Cosinus hyperbolique : cosh(x)

Cette fonction renvoie le cosinus hyperbolique de X.

Exemple:#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 0.5;
    double hyperbolicCosine = cosh(x);
    std::cout << "Hyperbolic cosine of " << x << " is: " << hyperbolicSine << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

Le cosinus hyperbolique de 0,5 est : 1,12763

20. Tangente hyperbolique : tanh(x)

Cette fonction renvoie la tangente hyperbolique de X.

Exemple:

#include <iostream>
#include <cmath>
int main() {
    double x = 0.5;
    double hyperbolicTangent = tanh(x);
    std::cout << "Hyperbolic tangent of " << x << " is: " << hyperbolicSine << std::endl;
   return 0;
}

Sortir:

La tangente hyperbolique de 0,5 est : 0,462117

Utilisation des fonctions mathématiques en C++

Les fonctions mathématiques vous feront gagner beaucoup de temps, quel que soit le langage de programmation dans lequel vous travaillez. Se familiariser avec ces fonctions C++ vous aidera à écrire un code efficace qui extrait efficacement des données et des informations spécifiques. Nous espérons que vous garderez cet article dans vos favoris comme un point de référence pratique auquel vous pourrez revenir chaque fois que vous aurez besoin de parfaire vos compétences en codage C++.

Note de l’auteur: Ce message a été écrit/édité par un humain avec l’aide de l’IA générative.

cms



Vous pouvez lire l’article original (en Anglais) sur https://blog.hubspot.com/website/c-math-functions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *